Archives

    Ouvrons cette revue de presse Iturienne par le conseil provincial de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC/Ituri) qui menace de fermer des magasins, boutiques et stations-services si l’Office Congolais de Contrôle (OCC) ne quitte pas les barrières situées aux entrées de la ville de Bunia et lui accorde un délai de 48 heures, écrit lavoixdelituri.net.

    Décision prise à l’issue d’une réunion tenue le jeudi 15 septembre dernier à Bunia. Pourtant, ce service de l’État a été dégarni avec d’autres services sur ordre du gouverneur militaire suite aux tracasseries.
    L’Office Congolais de Contrôle (OCC)n’a pas encore réagi, souligne le même média.

    Dans le registre sécuritaire, le même média revient sur les rumeurs de l’entrée des miliciens à Bunia, le gouverneur militaire rassure et promet le pire aux fauteurs de troubles. Des rumeurs sur l’entrée des miliciens en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’ituri continuent à semer une psychose dans le chef de la population locale. Ceci, après une série d’affrontements entre les miliciens de la Force de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI)et ceux de la Force Patriotique Integrationniste du Congo (FPIC) dans certaines entités du territoire d’Irumu. Des sources concordantes indiquent que ces miliciens se seraient même déjà infiltrés dans la ville de Bunia pour préparer leurs assauts dans le but de saboter les autorités locales.

    « Je vais élever des petits et gros bétails puis cultiver», titre aruinformation.com qui reprend le mot d’un bénéficiaire de Fonds Social Ariwara qui exécute des travaux de cantonnage manuel à Ariwara, en territoire d’Aru. Constatin Edyioata indique que les trois premières tranches de la paie ont servi dans l’achat des chèvres, moutons, cochons pour l’élevage, des jardins alimentaires, mais également pour préparer la rentrée scolaire, avant d’ajouter: Quand nous seront payés au mois de Septembre et Octobre, je vais renforcer ma petite économie pour multiplier ce que j’ai déjà fait et aller de l’avant ».

    Toujours en sécurité, Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir mis la main sur trois combattants Maï-Maï du groupe Kyandenga à Biakato, dans le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri. Dans une dépêche rendue publique ce mercredi 14 septembre 2022, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola1 grand Nord-Kivu indique que ces présumés miliciens Maï-Maï ont été arrêtés lors d’une patrouille de dissuasion à l’ouest de Biakato, mardi 13 septembre 2022, fait savoir le media en ligne rtvh.net

    Bouclons cette revue de presse dans sa page de sport par cette actualité, Kasereka Douze est le nouvel entraîneur du FC Mabanga Rénové du territoire de Mahagi qui a officialisé vendredi 16 septembre 2022 la signature de l’entraîneur Kasereka dit “coach 12” pour un contrat d’une saison sportive renouvelable, écrit Bunia-info24.com. L’ancien coach du Football-Club Mont Bleu de Bunia et du FC Etoile du Kivu aura l’objectif notamment de qualifier le FC Mabanga Rénové à la première division de la Ligue Nationale de Football (Vodacom Ligue1) qu’il a eu à affronter avec les deux clubs précités.

    Jean Chrys Enga

    Leave A Reply