Archives

    Suite au débordement observé sur les réseaux sociaux pendant cette période post électorale, la Nouvelle Dynamique de la société civile du Sud-kivu rappelle tous les internautes à l’ordre et au bon sens.

    Son interpellation est consécutive à ce qu’elle qualifie de « comportements caractérisés par la haine, la division, le tribalisme, les injures publiques, les attaques et menaces qui s’observent sur les réseaux sociaux et dans des lieux publics en cette période post-électorale ».

    Une situation qui prend de l’ampleur depuis l’affichage des fiches des résultats des élections du 20 décembre 2023 dans certains bureaux de vote.

    “Plusieurs jeunes manipulés par des politiciens en mal de positionnement sont en train de se permettre de s’attaquer contre les autres en disant qu’ils n’ont pas voté pour leurs candidats, ces derniers se permettent de diaboliser même des personnalités au plus haut sommet de l’État, chose strictement interdite par la loi”, explique Wilfried Habamungu Mweze, Porte-parole provincial adjoint de ladite structure.

    Par ailleurs, cette structure rappelle aux internautes qu’il existe aujourd’hui « une loi sur le numérique et que ceux qui se permettent de commettre des infractions sur les réseaux sociaux peuvent être poursuivis par la loi », prévient le même communiqué parvenu à buniaactualite.cd ce jeudi 28 décembre 2023. 

    Elle demande aux jeunes de cesser des publications tendant à la haine, au conflit et au tribalisme en attendant la publication des résultats par la Commission Électorale Indépendante.

    Elle demande enfin à la population du sud-kivu de rester serein en continuant de soutenir les personnes prêtes à bouster le développement de la province du sud-kivu.

    Rédaction

    Leave A Reply