Archives

    Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) poursuit son opération « Mambasa sans déchet ». Déterminés à dévoiler la beauté du territoire de Mambasa, le plus grand des 5 que compte la province de l’Ituri en terme de sa superficie, les jeunes activistes militants de la LUCHA ont mené des actions communautaires visibles et assez significatives dans la cité de Mambasa depuis au moins trois semaines maintenant. 

    Le rond-point de Mambasa s’est vu coiffé et débroussaillé par ces patriotes samedi 20 janvier 2024 avant de ramasser tous les déchets qui s’y trouvaient. Au-delà du ramassage et de leur recyclage le long de l’artère principale, les militants de la LUCHA ont arrosé une distance de plus ou moins 1 km de celle-ci par de l’eau qu’ils ont eux-mêmes puisée.

    Image d’illustration

    Ceci pour diminuer tant soit peu la poussière qui constitue un vecteur de plusieurs maladies en cette période de la sécheresse.

    Satisfaction exprimée côté population, dans une tournée de reportage peu avant la fin de l’action communautaire Salongo, certains habitants de Mambasa-centre ont salué cette initiative qui pour certains va redorer l’image de la cité d’où les Mambassiens n’hésitent pas à clamer haut et fort que « Mambasa ina pita bulaya » ou mieux encore « Mambasa dépasse l’Europe ».

    « Franchement, personnellement, je suis flatté par l’initiative des jeunes de la LUCHA, un mouvement qu’on croyait être le contre poids du pouvoir. Je félicite ces jeunes et je leur demande d’aller de l’avant », a dit un habitant de Mambasa au micro de buniaactualite.cd.

    Un autre habitant abordé par l’occasion a lancé un vibrant appel aux autorités, celui de soutenir cette action en dotant ces jeunes courageux d’un véhicule pouvant les aider à arroser l’artère principale du territoire de Mambasa. « Voyez-vous avec ce courage que les jeunes de la LUCHA montrent à Mambasa. Moi, je m’en vais appeler les autorités de leur venir en aide en les dotant par exemple d’un véhicule destiné à asperger de l’eau sur la route afin de diminuer la poussière le long de l’artère principale. »

    Soucieux du changement de la RDC, les militants de la Lucha à travers sa section de Mambasa se disent être préparés psychologiquement pour faire face aux découragements pouvant venir de partout. Le mouvement citoyen invite à cette occasion la communauté de l’Ituri à la prise de conscience collective pour provoquer l’avènement d’un Congo nouveau.

    Rahim Jules César

    Leave A Reply