Archives

    Le coordonnateur de l’ONG dénommée Convention pour le respect des droits de l’homme CRDH en sigle dans le territoire de Mambasa en Ituri affirme avoir subi plusieurs menaces venant d’un militaire FARDC basé à Makumo.

    Gilbert Kasereka Sivamwenda, également coordonnateur de la société civile locale, vit depuis un certain temps dans la clandestinité, craignant pour se sécurité.

    Son collège de la même organisation basé lui dans le territoire voisin d’Irumu qui alerte l’opinion, plaide pour le relèvement de cet officier et son déférement devant la justice militaire pour qu’il subisse la rigueur la loi.

    « En date du 05 janvier 2021, cet officier de la 21022e bataillon est arrivé au bureau de la société civile pour menacer le président. Ce mardi 19 janvier, le même militaire lui a promis la mort, menaçant de lui ôter la vie s’il reste visible à Makumo » a indiqué Christophe Munyanderu dans un entretien avec buniaactualite.com

    Il a appelé l’auditorat militaire de Mambasa de se saisir de ce dossier, car à l’en croire, le même soldat de l’armée est accusé de plusieurs autres cas de violations des droits de l’homme, notamment la perception illicite des taxes sur des barrières irrégulièrement installées le long des routes de desserte agricole, coups et blessures contre des usagers routiers, etc.

    La Rédaction

    Leave A Reply