Archives

    Dans le cadre de sensibiliser la population sur la cohabitation pacifique et la bonne collaboration entre les gestionnaires de la réserve de faune à okapis (RFO), l’organisation femme congolaise pour le développement (FECONDE) a organisée, dimanche 11 décembre 2022, un match de football qui s’est soldé par un but partout au village Bandisende, localité située à 40 km de Mambasa centre sur l’axe Niania.

    Une activité appuyée techniquement par Search for Common Ground sous le financement de l’agence américaine pour le développement USAÏD dans le cadre du projet “ notre forêt, notre futur ”, exécuté dans et autour de la RFO.

    A en croire Sostene Iragi, chargé de programme au sein de l’ONG FECONDE, la dite rencontre avait pour objectif d’encourager la collaboration entre les gestionnaires de la RFO et la population locale pour protéger ce patrimoine mondial de l’UNESCO contre toute destruction.

    L’organisation de ce match de football vise à contribuer au cadre d’échanges qui favorise la bonne collaboration entre les deux parties prenantes ”, a-t-il indiqué à buniaactualite.cd.

    Présent à la cérémonie, le représentant du chef de la chefferie des Babila Babombi a exhorté la population à observer un climat de paix et bien collaborer avec les agents de la réserve pour sauvegarder ce patrimoine qui fait la fierté du territoire de Mambasa.

    La préservation de cette aire protégée est l’affaire de tout et chacun pour l’intérêt de la génération avenir ”, a fait savoir Moïse Akwanza, représentant de l’autorité coutumière de cette entité.

    De son côté le chef du site de la RFO, monsieur Innocent a loué l’initiative tout en appelant à une collaboration pour la réussite de la conservation communautaire.

    Vous ne devez plus considérer les personnels de la réserve comme vos ennemis mais plutôt vos bons collaborateurs ”, a-t-il insisté.

    Notons que la RFO fait face à plusieurs défis, dont les groupes armés Maï-Maï, le braconnage, l’exploitation illicite des minerais et autres. Cette situation met en danger cet espace « protégé ».

    Esdras Kaghoma depuis Niania

    Leave A Reply