Archives

    Le mois de décembre 2023 n’a pas été non plus rose pour les territoires d’Irumu, Djugu et Mahagi en province de l’Ituri, au Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC).Entre le 03 et 13 décembre 2023, au moins 24 personnes ont été tuées dans ces entités.

    Ces attaques au cours desquelles ces personnes ont été tuées ont ciblé plusieurs villages des zones de santé de Komanda (Irumu), Linga (Djugu) et Angumu (Mahagi), note le rapport de l’OCHA publié le 27 décembre 2023.

    D’après le bureau de coordination des affaires humanitaires, ces attaques ont contraint environ 2 800 personnes au déplacement, dont plus de 2 100 habitants de Kwero de la zone de Angumu vers la localité de Gengere, dans la même zone. Les 750 personnes restantes proviennent des villages Ndjaya et Homani dans la zone de santé de Linga et ont trouvé refuge dans les villages voisins de Ndjakpa 3 et Bui 2. 

    L’OCHA voit la nécessité du « renforcement des mesures de sécurité qui reste une priorité, pour protéger les civils et maintenir le flux de retour observé depuis le troisième trimestre dans certaines localités ».

    La persistance de l’insécurité pourrait ralentir l’élan de retour et réduire l’accès humanitaire dans ces zones.

    Par ailleurs, les incidents de sécurité visant les humanitaires ont ressurgi dans le territoire de Djugu. Le 04 et le 13 décembre, des hommes armés ont intercepté un convoi humanitaire sur l’axe Bule – Drodro (zone de santé de Fataki), dépouillant les passagers de leurs biens. 

    Rédaction

    Leave A Reply