Archives

    La ville de Goma est sous le choc. Elle a enregistré, successivement, deux cas d’incendies, répertoriés dans ses deux communes. D’abord au quartier Himbi en commune de Goma, où au moins sept (7) personnes ont perdu la vie dans la nuit du dimanche 21 à ce lundi 22 mai et autre cas signalé dans le quartier Ndosho en commune de Karisimbi.

    Mutete Mwenyemali, chef du quartier Himbi, rapporte que tout a débuté dans la matinée de ce lundi. 7 personnes, dont le père d’une famille, ses enfants et sa femme enceinte ont perdu la vie dans cet incendie déclaré dans la capitale provinciale du Nord-Kivu.

    “Je suis ici depuis 3 heures du matin. En tout cas, on est frustré. Il y a des gens décédés ici. Un monsieur, ses enfants ainsi que son épouse enceinte. Au total, c’est 7 personnes. Là où je suis ici, il y a 5 menages partis en fumée et il y a une autre maison d’à côté qui appartient au commissaire lacustre, qui a été complètement endommagée ”, explique-t-il.

    Si ce feu a causé d’énormes dégâts matériels lors de son passage au côté des vies et maisons, son origine relève encore de l’inconnue. Pour le calmer, il a fallu entendre l’intervention de la protection civile, qui s’est investie pour limiter la propagation du feu.

    Celui de Ndosho, dans la commune de Karisimbi, a emporté des maisons et des biens des habitants sur l’avenue, amenant ainsi plusieurs familles à rester sans abri et sans grand chose pour leur survis.

    Consécutivement à cela, le maire de Goma, le commissaire divisionnaire adjoint François Kabeya Makosa a présenté ses compassions aux familles éprouvées et à celle qui ont été contraintes de reprendre à zéro de suite de ces deux drames.

    Ce drame laisse de nombreuses familles inconsolables et plongées dans le désespoir, car n’ayant encore bénéficié d’aucune assistance.

    GM depuis Goma

    Leave A Reply