Archives
    La cité de Saké @Tiers

    De nouveaux affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les terroristes du M23/RDF sont signalés depuis la matinée de ce mardi 30 janvier 2024 sur l’axe Mushaki-Karuba dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

    Dans cette zone, l’armée loyaliste en coalition avec les groupes d’autodéfense font constamment face aux velléités expansionnistes des Forces de défense du Rwanda (RDF), qui se font passer sous le label du Mouvement du 23 mars dans la guerre d’agression, menée depuis plus de deux ans dans les territoires de Rutshuru et Masisi et une partie du territoire de Nyiragongo.

    Déjà ce lundi, huit personnes ont été blessées dans le quartier Mahyutsa dans la cité stratégique de Sake, une agglomération située non loin de la ligne de front et à 27 km à l’Ouest de la ville de Goma. Ces personnes ont été victimes des bombes qui sont tombées la soirée notamment dans le quartier Birali, où aucune victime n’a été signalée de suite de l’absence d’habitants à l’endroit d’explosion.

    Durant la semaine écoulée, une fillette de 10 ans avait perdu la vie dans le même contexte. Une bombe venue de la ligne de front, a fini sa course sur son habitation et lui avait arraché la vie. Une autre personne qui était au même endroit, a été blessée mais vite conduite dans une structure sanitaire.

    Deux autres bombes étaient cependant tombées à Mubambiro le même jour, sans faire des victimes, mais renforçant les menaces pour les vies humaines qui se trouvent dans la région.

    Guerschom Mohammed depuis Goma

    Leave A Reply