Archives

    Une ONG dénommée Ligue anti Sida, LASI, qui gère les déplacés venus de Djugu et installés dans le site de l’hôpital général de référence de Bunia, plaide pour l’aménagement d’un troisième camp pour accueillir la nouvelle vague enregistrée depuis la reprise en début avril dernier des hostilités par les assaillants actifs dans la région.

    « Il restait seulement 3.000 déplacés dans notre site mais après les nouvelles violences à Djugu, nous sommes déjà à 5.882 personnes, en majorité des femmes et des enfants qui vivent dans des conditions déplorables » a confié à buniaactualite.com, le coordonnateur de cette structure, le Pasteur Ignace Bingi.
    Il affirme que son site est déjà saturé et propose à cet effet la mise en place d’un nouveau site d’acceuil à Bakeyi vers Kolomani, dans la partie nord de la ville, au quartier Mizipela, dans une concession de l’église protestante.

    Seul le programme alimentaire mondial, PAM, a commencé la distribution des vivres aux nouveaux venus, notamment du riz, le l’huile végétale, des haricots et du sel, indique la même source qui ajoute que le plus grand besoin se fait sentir en bâches plastiques pour la fabrication des abris provisoires, des couvertures et des nattes.

    La Rédaction

    Leave A Reply