Archives

    Marche des jeunes de la DCF au boulevard de libération/Bunia
    Un groupe de jeunes se réclamant de la dynamique pour un Congo fort, un mouvement politique cher à l’honorable Gratien Iracan, nouvellement élu député national dans la ville de Bunia, a descendu ce jeudi 14 février dans la rue de pour dénoncer ce qu’il qualifie de « trafic d’influence » exercé par Jean Bamanisa Saidi et son regroupement politique RIA dans le dossier de contestation électoral introduit devant la cours constitutionnelle.

    M. Bamanisa a en effet demandé à la cour d’invalider l’élection de Gratien Iracan et Kakule Kalyomo, au motif que c’est lui qui a recueilli plus de 50% de l’électorat de la circonscription électorale de Bunia ville.

    Sur leurs banderoles on pouvait lire: « Non au trafic d’influence de RIA dans la loi électorale , seuil non atteint par RIA au niveau national, pas de mieux élus de RIA à Bunia »

    Ces jeunes demandent à la cour constitutionnelle de ne pas céder à l’influence des autorités de RIA

    « Nous avons pour but d’interpeller la conscience des gens de RIA de ne pas déranger nos candidats qui sont déjà au niveau de l’assemblée nationale , ils se sont présentés devant la cour constitutionnelle vu leur influence sur certains juges, nous disons non, nous devons respecter la vérité des urnes. Nos candidats n’ont pas volé leurs voix » a dit à buniaactualite.com une manifestante.

    En réaction, l’un des cadres du regroupement politique RIA en Ituri trouve sans fondement la marche organisée par ces partisans de DCF.
    Pour Ephrem Kabagambe, seul la cour peut trancher sur ce dossier.

    « Je ne pense pas que RIA est en train d’intimider qui que ce soit par ce que c’est la cour qui devrait trancher et s’il s’avérait que le verdict est en faveur de RIA, cela ne veut pas dire que RIA est contre un candidat député. RIA a été élu massivement et c’est à la cour de trancher » a-t-il indiqué.

    En rappel, la CENI avait provisoirement déclaré Kakule Kalyomo et Gratien Iracan comme les deux députés nationaux élus pour la circonscriptions électorale de Bunia, alors que Bamanisa et son regroupement RIA n’ont pas atteint le seuil.

    La Rédaction

    Leave A Reply