Archives

     

    Les services de renseignements civils ont mis la main samedi dernier sur 7 personnes travaillant pour une institution dénommée « one coin one life » . Parmi les personnes arrêtées, trois congolais dont le représentant de cette compagnie en RDC, Philippe Mambo et quatre sujets Ougandais. Il leur est reproché d’œuvrer en toute illégalité et de récolter de l’argent de la population sans aucune autorisation de la Banque centrale du Congo, unique autorité monétaire du pays.

    « Ces gens n’ont aucune identification nationale, ne sont pas repris au registre du commerce et ne sont pas reconnus par la banque centrale du Congo depuis quatre mois qu’ils se sont installés à Bunia. L’argent qu’ils récoltent n’est logé dans aucune banque congolaise » nous a révélé une source qui affirme que ces personnes seront transférées à Kinshasa dans les heures qui suivent .

    Le coordonnateur de la société civile de l’Ituri, lors d’une déclaration faite à la presse, affirme avoir été alerté par certaines victimes qui ont placé leur argent dans cette institution et demande que tous ceux qui sont concernés viennent se faire enregistrer à son bureau.

    «  Plus de 1.300 personnes ont été trompées par ce réseau mafieux à Bunia, à Mungwalu et ailleurs en Ituri. On leur promettait des taux alléchants :

    • Si vous déposez 220$ on vous promet 2500$ après une année.
    • Si vous déposez 880$, on vous promet 12.500$
    • Si vous déposez 1500$ on vous promet 22.500$ » a indique Maitre Jean Bosco Lalo dans une interview qu’il a accordé à buniaactualite.com

    Tout en félicitant les services de renseignement pour ce joli coup de filet, la société civile demande que ce dossier soit traité avec beaucoup de sérieux et que les victimes recouvrent leur argent.

    « Nous sommes informés du fait qu’il y a des personnalités bien connues à Bunia qui sont impliquées dans ce dossier, nous exigeons qu’elles soient arrêtées et traduites en justice pour répondre de leurs actes. Nous allons recevoir tourtes les victimes qui ont placé leur argent dans cette institution pour les enregistrer, constituer leur liste et plaider pour le remboursement de leur argent » a conclu M. Lalo

    Nous avons également posé la question à un spécialiste en économie monétaire qui estime qu’aucune institution ne peut manipuler l’argent des citoyens sans avoir l’autorisation de la banque centrale du Congo qui garde tout l’épargne de la population et assure leur payement en cas de faillite de l’institution.

    «  N’est autorisée à créer la monnaie que la banque centrale du Congo. Quiconque s’hasarde à créer une monnaie électronique soit-elle, est un contrefacteur, un escroc » a affirme le Professeur Doctuer Dudanga Kavarios, enseignant en economie monetaire.

    One coin one life prétend être une institution de monnaie électronique de renommée mondiale.

    Si on en croit au chiffre de plus de 1300 personnes qui ont déposé leur argent dans cette institution, le montant déjà récolté dépasse 1million de dollars. Et des gens continuent à s’enregistrer comme nous l’avons constaté à notre descente au bureau de cette institution située sur la rue Ituri en ville de Bunia.

    Luc Malembe

    Leave A Reply