Archives

     

    Adrien Verschaere disait, « La fierté de l’homme l’empêche de pleurer et le noie peu à peu dans les larmes qu’il n’a jamais voulu verser. » Héritier Luvumbu ne s’est pas posé deux questions avant de poster son geste fort et courageux sur la terre ennemie. Doigt sur la tempe à la forme d’un pistolet et la bouche fermée, il n’a pas hésité à dénoncer le silence et l’hypocrisie de la communauté internationale face aux atrocités de l’Est.

    Un geste fort qui coûte le contrat de l’ancien de l’AS Vita Club. Le 11 février, Rayon Sports, le club de Luvumbu jouait face à Police FC au stade plein de Kigali Pelé. Auteur d’un but, le congolais a célébré son but avec le geste « Silence ! On tue ! » qui n’a pas plu au Rwanda, accusé de soutenir le M23. Le club a décidé de le libérer ou mieux de résilier son contrat.

    « Rayon Sports est consterné par le mauvais comportement affiché par son joueur héritier Luvumbu Nzinga lors du match de championnat entre Rayon Sports et Police FC le 11 février 2024 au stade Kigali Pelé. Nous profitons de cette occasion pour rappeler à nos joueurs la discipline sur et en dehors du terrain », a écrit le club rwandais.

    Ainsi, Héritier Luvumbu Nzinga est sans contrat. Cette prise de position de la part de Luvumbu met en lumière l’importance du sport en tant que moyen de sensibilisation et de mobilisation. Elle rappelle que les athlètes ont une voix et peuvent l’utiliser pour faire entendre les problèmes qui touchent leur communauté et leur pays.

    En exposant cette réalité lors d’un match au Rwanda, Luvumbu comme d’autres joueurs congolais espèrent attirer l’attention des autorités compétentes et de la communauté internationale sur la nécessité d’agir pour mettre fin à la violence en RDC. Résilier son contrat après ce geste confirme encore plus l’implication du régime Kagame dans les atrocités de l’Est.

    Verite Johnson

    Leave A Reply