Archives

    Ouvrons par la sécurité, un chef de village tué par les éléments d’autodéfense Zaïre à Djugu, peut-on lire chez lesvolcansnews.net
    L’incident s’est déroulé au cours d’une incursion la nuit de samedi à dimanche au village Golo du groupement Gokalu dans le secteur des Walendu Djatsi.

    De l’autre côté à Djalasiga dans le territoire de Mahagi, le gouverneur militaire réitére sa détermination à restaurer la paix, titre lavoixdelituri.net
    Message lancé ce lundi par le Lieutenant Général Luboya Nkashama dans son adresse à la population locale lors de son passage en destination du territoire voisin d’Aru.

    Sur le même registre, bunia-info24.com revient sur ce séjour du gouverneur militaire à Ariwara dans le territoire d’Aru pour une rencontre bilatérale avec son homologue du Haut-Uélé en vue de trouver solution à un conflit de limites qui oppose deux entités situées à la frontière entre les deux provinces.
    En prévision de la tenue de cette assise, le Lieutenant Général Luboya Nkashama qui conduit une forte délégation du comité provincial de sécurité, a présidé ce mardi une réunion élargie aux députés provinciaux, aux chefs des ETD (entités territoriales décentralisées) et aux experts.

    aruinformation.com relaye pour sa part l’inquiétude de l’Evêque Sosthène Ayikuli qui condamne le cas de vandalisme ayant ciblé une chapelle catholique à Nzinzi dans le territoire d’Aru, à la suite du conflit de limite qui oppose deux chefferies situées à la frontière entre l’Ituri et le Haut-Uélé.C’était après la messe de consacration canonique de la nouvelle paroisse Notre Dame d’Afrique de Mariaba dans le territoire de Faradje qu’il a eu l’honneur de la célébrer. Monseigneur Sosthène Ayikuli Adjuwa, Évêque du diocèse de Mahagi-Nioka s’est dit profondément touché et désolé de voir des enfants de Dieu s’entre-tuer et verser le sang de leurs semblables, saccager une chapelle catholique à Nzinzi, juste pour un problème de limite administrative, qui devrait trouver solution par des autorités compétentes.

    Journée mondiale de la liberté de la presse, l’administrateur militaire du territoire de Mambasa appelle les journalistes à plus de professionnalisme, écrit pour sa part actu7.cd
    D’après ce média, l’autorité territoriale durant cette période de l’état de siège a réuni mardi les responsables des médias et des journalistes actifs au chef-lieu de son entité en vue d’échanger sur les difficultés liées à l’exercice du métier de journaliste dans le contexte de l’insécurité et de la « guerre asymétrique » qui caractérisent la région.

    A ce sujet, 4 cas d’atteinte à la liberté de presse sont déjà répertoriés en province de l’Ituri depuis le début de l’année 2022 en cours, d’après lesvolcansnews.net
    Des chiffres livrés ce mardi par la présidente de l’Union Nationale de la Presse du Congo UNPC section de l’Ituri, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de presse célébrée le 03 mai de chaque année.

    Et en sport avec lavoixdelituri.net pour clôturer ce tour de l’actualité provinciale, le football club Leader d’Alego du territoire de Mahagi s’est qualifié ce mardi pour la phase finale du championnat de l’entente rurale de football de l’ituri (ERUFITURI). Une qualification intervenue à l’issue de sa victoire devant Piloli de Mambasa au stade Amani de la ville de Bunia, sur le score de deux buts à zéro.

    La Rédaction

    Leave A Reply