Archives

    Pacifique Keta Upar, vice-gouverneur (au milieu) posant avec le gouverneur Abdallah (premier à gauche) et le maire de la ville de Bunia
    Photo ©Serge Ucaya
    Le vice-gouverneur de la province de l’Ituri assumant l’intérim de son titulaire en mission à Kinshasa, a réagit ce jeudi à la déclaration selon laquelle les agents et fonctionnaires du gouvernorat accusent 13 mois d’arriérés de leur salaire.

    Dans une interview exclusive accordée à buniaactualite.com, il reconnaît l’existence de ces arriérés mais pas de 13 mois.
    Pacifique Keta affirme que seul le gouverneur Abdallah Pene Mbaka a la solution à ce problème.

    « Il ya des arriérés mais ce n’est pas de 13 mois, ça peut nager entre 5 à 6 mois, vous savez avec tout ce qu’on est entrain de connaître le coulage des recettes, le problème de rétrocession qui vient irrégulièrement, la situation du territoire de Djugu. Mais quand-même c’est une situation qui attire notre attention car les personnes qui travaillent ont des obligations familiales, le gouvernement provincial doit trouver une solution. Nous sommes entrain de nous battre pour que le plus rapidement possible qu’ un mécanisme puisse être fait » a-t-il indiqué, ajoutant qu’il ne s’occupe pas des finances:

    «.Je ne m’ implique pas beaucoup, que ces agents attendent le retour du gouverneur, ils peuvent discuter avec lui. La dernière solution viendra de lui-même »

    Gratien de Saint Nicolas Iracan, militant politique membre indépendant a déclaré lundi devant la presse locale que les agents et fonctionnaires du gouvernorat de l’ituri accusent 13 mois d’arriérés de salaires.

    Certains sèchent déjà le travail,d’autres menacent d’aller en grève.

    La Rédaction

    Leave A Reply