Archives

    Les activités commerciales sont restées au point mort durant toute la journée de ce mercredi 22 novembre 2023 au centre commercial de Niania, une agglomération située à 190 km à l’ouest de Mambasa centre, en province de l’Ituri. Les boutiques, magasins et autres activités n’ont pas ouvert leurs portes.

    Cette décision a été prise par la fédération des entreprises du Congo, section locale, une façon pour les membres de ce syndicat patronal de compatir avec certains opérateurs économiques ayant été victime de pillage de l’argent et autres bien ce mardi soir 21 novembre. Ceci après un cambriolage armé qui avait pris pour cible deux stations-service et quelques boutiques où d’importantes sommes d’argent ont été mises à sac par ces hors-la-loi, porteurs d’armes à feu et blanches.

    Si nous fermons nos portes des boutiques, c’est une façon pour nous de faire une pression aux autorités pour assurer notre sécurité et nos biens ”, a indiqué à buniaactualite.cd, Lambert Kighoma, président sectionnaire de la FEC à Niania.

    Emboitant le pas, la société civile forces vives de la chefferie de Bandaka à travers son coordonnateur intérimaire, monsieur Banapia Samuel vient de décréter deux journées sans activités à dater de ce jeudi 23 novembre.

    A en croire ce cadre de la société civile locale, seules les structures sanitaires et pharmaceutiques ainsi que les écoles ouvriront leurs portes mais d’autres activités doivent être stoppées.

    Notons que jusqu’à présent, aucune trace de ces bandits n’est encore connue et les autorités sécuritaires n’ont pas encore communiqué.

    Il sied de rappeler que ce cas de braquage intervient quelques jours après une accalmie observée dans la zone mais avec ce qui vient d’arriver, la population est en train de vivre la peur au ventre.

    Esdras Kaghoma depuis Niania

    Leave A Reply