Archives

    Image d’illustration
    Les miliciens Maï Maï du chef rebelle pygmée MANU ont fait incursion le dimanche 2 septembre dernier vers 13 heures locales dans le foyer minier dénommé « Nia Nia Riche » à plus ou moins 10 km de Nia Nia, un centre de négoce situé à plus de 250 km au sud-ouest de la ville de Bunia, dans la chefferie de Bandaka sur la route nationale numéro 4.

    Les sources officielles dans la région avancent un bilan provisoire de 3 morts dont une femme, un militaire FARDC et le gérant d’une drague, mais aussi de 3 blessés graves ainsi que des civils pris en otage .
    Le chef rebelle MANU était accompagné de son propre fils et celui du feu MORGAN. Les blessés sont admis à l’hôpital général de référence de Nia Nia où ils reçoivent des soins d’urgence . Les mêmes sources précisent que les forces loyalistes ont repris le contrôle de ce centre minier 30 minutes seulement après l’incursion.

    « Quand ces miliciens sont entrés, ils ont retrouvé un militaire FARDC qui mangeait dans un restaurant de la place, ils ont directement tiré à bout portant sur lui. Nous nous sommes retrouvés avec 3 morts dont ce militaire, le gérant d’une drague et une femme. Nous sommes à 3 nous qui sommes blessés, parmi nous il ya une femme qui est sérieusement touchée » témoigne l’un des blessés au micro de Esdras Kaghoma, notre permanent dans la région.

    Les rescapés plaident pour leur transfert dans les autres structures sanitaires étant donné qu’ils sont grièvement blessés.
    Les autorités militaires n’ont pas encore réagi.

    La Rédaction

    Leave A Reply