Archives

    Une cinquantaine d’acteurs de stabilisation ont pris part à Bunia, à un atelier d’échanges et d’informations, organisé par le programme de désarmement démobilisation relèvement communautaire et stabilisation, P-DDRCS Ituri en collaboration avec l’ONG Justice Plus.

    Activité tenue dans le cadre du projet « Pour un Djugu Pacifique », exécuté par le consortium de 4 organisations dont le Conseil Danois pour les Réfugiés, AJEDEC, ASSOCITURI avec l’appui financier du Fonds de cohérence pour la stabilisation.

    Durant deux jours, soit du 21 au 22 novembre 2022, ce programme de Présidence de la République qui vise à contribuer à la consolidation de la paix, à la réconciliation nationale, à la reconstruction socioéconomique du pays ainsi qu’à la stabilité en RDC, a été présenté à ces acteurs pour son appropriation et accompagnement pour matérialiser la vision du chef de l’État.

    A regarder sur Bunia Actualité TV

    Peter Nzima, assistant principal du coordonnateur provincial du P-DDRCS en Ituri révèle qu’il était également question d’échanger pour que les activités des partenaires de stabilisation soient orientées et coordonnées sur terrain.

    « Nous sortons avec une large connaissance pas pour remplacer le P-DDRCS mais plutôt pour l’appuyer et l’accompagner », s’est félicité Bienvenu Ukech, chef de programme Justice Plus au micro de buniaactualite.cd

    Ouvert par Maître Unega Ege, directeur de cabinet du gouverneur de province, c’est Jimmy Banga, conseiler de chef de l’exécutif provincial en charge de restoration de l’autorité de l’État qui a clôturé ces assises tout en invoquant la nécessité de faire la cartographie des acteurs de stabilisation pour éviter un chevauchement.

    En Ituri, le P-DDRCS a été doté de l’ébauche du plan opérationnel provincial depuis le 10 octobre 2022, en attendant sa validation au niveau de la coordination nationale à Kinshasa.

    À lire aussi: Ituri : l’ébauche du plan opérationnel provincial du P-DDRCS adopté

    Dans l’option publique iturienne, nombreux sont ceux qui s’impatientent de voir la matérialisation de ce programme, allant notamment dans le sens du décollage du processus effectif de désarmement, dans une province où certains groupes armés ont manifesté l’intention théorique de déposer les armes. Une volonté exprimée par la signature d’une série d’actes d’engagements unilatéraux.

    Verite Johnson

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!