Archives

    La session ordinaire de mars a été officiellement ouverte ce samedi 30 mars à l’assemblée provinciale de l’Ituri, cette session consacrée au contrôle parlementaire aura comme priorité l’élection du Gouverneur et vice-gouverneur de province dont la matière était restée en suspens lors de la session extraordinaire .

    Le président de cet organe délibérent, l’honorable Banga Tchombe Siméon , dans son mot de circonstance appelle les élus à opérer un bon choix des futurs animateurs à la tête de la province.

    « Nos députés sont appelés aux urnes ce 10 avril pour voter le Gouverneur et vice-gouverneur, je pense que chaque élu a déjà mis des stratégies dans sa base pour faire le choix du peuple et je vous invite à voter un Gouverneur qui a un profil favorable au décollage de l’Ituri vues ses potentialités »

    Il a en outre rassuré que son institution va suivre de près le travail du prochain gouvernement provincial.

    « Je vous promets que cette fois-ci si un membre du gouvernement provincial montre des incapacités dans la gestion, il sera frappé san pitié » a-t-il affirmé d’un ton ferme, voulant se démarquer de son prédécesseur à ce perchoir qui, durant toute la législature passée, n’a réussi à sanctionner aucun ministre ni autre membre de l’exécutif provincial.

    Le Président Banga a également dénoncé des pressions, des critiques, des imputations dommageables et des injures à l’égard des élus provinciaux, en cette période où tous les yeux sont tournés vers l’élection du prochain Gouverneur de l’Ituri, le 10 avril prochain.

    Déjà la veille, la coalition Lamuka a dénoncé des pressions exercées par l’ANR sur des députés provinciaux du FCC en vue de les forcer à voter pour leur candidat.
    Signalons que cette session va se clôturer le 29 juin prochain.

     

    La Rédaction

    Leave A Reply