Archives

    La localité de Bwanasura située à plus d’une centaine de kilomètres au sud de Bunia en territoire d’Irumu s’est de nouveau réveillée sous plusieurs coups de balles le matin de ce vendredi 16 juillet 2021.

    Un groupe de présumés miliciens Maï Maï s’est en effet attaqué à une position des militaires FARDC au niveau du parking Zimamoto où une barrière de perception illicite a été érigée.

    Selon des sources locales, les rebelles disent s’opposer à cette barrière illégale où des soldats loyalistes exigent entre 1000 et 5000FC à chaque conducteur de moto avant de passer.

    “ Ce dernier temps, les usagers de la route nationale numéro 4 traversent un véritable calvaire pour quitter Luna jusqu’à Komanda. A part les attaques des ADF qui tuent et incendient des voitures, il s’ajoute le payement des frais sans quittance sur plusieurs barrières érigées par les militaires FARDC ” indique l’ONG Convention pour le respect des droits humains CRDH antenne d’Irumu.

    Selon cette structure, dans la seule localité de Bwanasura, on compte 3 barrières des militaires qui exigent de l’argent à chaque passager.

    Les miliciens Maï Maï prennent alors cette situation comme motif pour chaque fois justifier leurs exactions dans cette partie de l’Ituri, affirme la même source qui appelle au démantèlement de toutes ces barricades de fortune.

    Signalons que l’information n’est pas encore confirmée par l’armée et aucun bilan de cet affrontement n’est encore disponible.

    La Rédaction

    Leave A Reply