Archives

    L’escadron de la Police Nationale Congolaise de la lutte contre la criminalité et stupéfiants a présenté, ce mercredi 14 décembre 2022, à l’autorité urbaine quinze (15) présumés voleurs et criminels appréhendés dans la ville de Goma.

    Selon le colonel Sehogo Senga Masengo, ces hors-la-loi sont éparpillés dans trois bandes différentes. La première équipe déposée des biens volés chez la prénommée « maman Sala », le deuxième groupe a été capturé à Bujovu et le dernier est constitué de deux individus spécialisés dans le vol des téléphones et sacs à main.

    Le premier groupe, on avait commencé les enquêtes le 5 décembre chez la maman qu’on appelle Sala. On avait trouvé plusieurs objets volés et elle avait pris fuite. Mais, on l’avait arrêté à Birere cinq jours après. Et on a poursuivi les enquêtes, on a arrêté des bandits qui volent et amenent les objets pour les cacher chez elle. Le deuxième groupe, c’est le groupe de bandits qu’on a arrêté dans le quartier Bujovu cette nuit même qui portent des tenues militaires alors que ce sont des civils avec des objets volés. Le troisième groupe, ces deux bandits sont spécialistes de rafler les téléphones et les sacs à main sur moto. Ils ont été appréhendés devant l’hôpital général ”, indique-t-il.

    Tout en félicitant cet escadron pour ce coup de baguette, le commissaire supérieur principal Faustin Kapend, alors maire adjoint de la ville de Goma, renseigne que les différentes unités de la police sont mises en contribution pour la sécurité de la population surtout durant cette période des fêtes où un regain de criminalité est constaté.

    Le commissaire supérieur principal invite alors la population de la ville touristique à développer une culture axée sur la dénonciation des malfrats. À la même occasion, le maire adjoint demande aux instances judiciaires à prononcer “ la bonne justice ” pour ces personnes afin de servir de leçon pour d’autres.

    Guerschom Abasi depuis Goma

    Leave A Reply