Archives

    La police nationale congolaise a mené un bouclage dans la nuit de vendredi à ce samedi 02 avril 2022 à Mungwalu, une cité minière du territoire de Djugu située à plus de 85Km au nord de Bunia.

    À l’issu de cette opération, la PNC annonce avoir saisi au total 28,5 sacs contenant du chanvre et procédé à l’interpellation d’une dizaine de personnes dont des consommateurs et vendeurs de cette substance prohibée.

    Parmi les personnes arrêtées se trouvent 3 conducteurs de moto-taxis qui ont transporté cette marchandise dangereuse, depuis Aru jusqu’à Mungwalu à la demande d’un militaire de FARDC, selon leurs propres témoignages.

    Seserikali Mandro Israel, Bourgmestre adjoint de cette commune rurale à qui les suspects ont été présentés, a constaté que les vendeuses du chanvre sont en majorité des épouses des militaires ou des policiers, ou encore leurs dépendants.

    « Je vends le chanvre d’un lieutenant des FARDC », a affirmé l’une d’entre elles interrogées par buniaactualite.com

    « Ces chanvres ont été laissé par mon mari, il est policier », a confié une autre femme aux arrêts.

    L’autorité communale à salué le travail abattu par les éléments de la police, avant d’instruire le commandant local à s’investir dans ce dossier pour notamment identifier les militaires ou les policiers impliqués dans cette pratique illégale.

    Verite Johnson

    Leave A Reply