Archives

    L’armée congolaise confirme des accrochages ce lundi 03 juin avec un groupe d’assaillants actifs en territoire de Djugu, dans la localité de Blukwa en chefferie de Bahema nord située à plus de 80 km au nord de Bunia, la capitale provinciale de l’Ituri.

    Le faits se sont produits vers 11 heures locales, lorsque des soldats loyalistes ont intercepté un groupe d’assaillants de passage aux alentours de leur position. Un élément FARDC a été blessé dans l’échange de tirs qui s’en est suivi, indique le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole militaire en Ituri.
    Selon lui, il s’agit d’une attaque visant à dissuader l’armée dans ses offensives lancées depuis une semaine contre les bases rebelles.

    « Nous avons récupéré Wago, la plus grande base des assaillants et nous continuons à les traquer, c’est ainsi qu’ils tentent une diversion pour nous ramener en arrière » explique-t-il dans un entretien téléphonique avec buniaactualite.com

    Le lieutenant Jules Ngongo dément, par la même occasion, des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, faisant état d’un camp de la Monusco sur place ciblé par ladite attaque.
    Même une source digne de foi au sein de la Monusco Ituri dément cette rumeur, affirmant que leur camp de Blukwa n’a été attaquée.

    La Rédaction

    Leave A Reply