Archives

    Image d’illustration
    Des hommes armés identifiés comme des assaillants actifs en territoire de Djugu en Ituri ont une fois encore attaqué une position FARDC dans la localité de Largu en chefferie de Bahema Nord à plus ou moins 64km au nord de Bunia.

    La société civile locale qui livre la nouvelle à buniaactualitecom dresse un bilan provisoire de 4 morts et 9 blessés du côté de l’armée loyaliste.

    Selon la même source, ces hors-la-loi seraient venus du groupement Gobi dans le secteur de Walendu Tatsi.

    « L’attaque a commencé vers 2 heures de ce mardi 22 janvier dans une position FARDC et cela n’a duré que quelques minutes. L’armé loyaliste a pu repousser l’attaque, maintenant la population est paniquée et le trafic coupé, personne ne s’attendait encore à ce genre d’événements » a ajouté Charité Banza, coordonnateur de cette structure citoyenne, joint au téléphone.

    Depuis quelques mois, une accalmie était observée dans la région et les dernières élections s’y sont déroulés sans beaucoup d’incidents, sauf dans quelques bureaux de vote où des hommes en armes avaient surgi, obligeant tout le monde à s’enfuir.

    En février 2018, de violences communautaires avaient éclaté dans cette contrée, faisant plus de 250 morts et de centaines de déplacés parmi la population civile.

    L’armée n’a pas encore réagi face à ce nouveau regain de violences.

    La Rédaction

    Leave A Reply