Archives

    La RDC n’est peut-être pas favorite pour le sacre à la CAN, mais elle est l’un des pays les plus représentés à cette Coupe d’Afrique. Après Fally Ipupa (soirée spéciale CAN), Dadju (prestation à la cérémonie d’ouverture), un autre congolais est en train de danser en attendant le premier match des Léopards.

    En effet, il s’agit de l’arbitre Jean-Jacques NDALA. Il a officié le match du dimanche soir entre le Ghana et le Cap-Vert (victoire des Requins Blues 2-1). Une première entrée en lice pour cet arbitre congolais retenu par la CAF pour la CAN Côte d’Ivoire 2023, disputée en janvier 2024.

    A lire aussi : CAN 2023/Groupe de la RDC : belle histoire à reproduire, mais…

    Tiré de Wikipedia, Jean-Jacques Ndala est un arbitre professionnel de la République démocratique du Congo qui fait ses débuts à la Ligue de football du Katanga (LIFKAT) affiliée à la Ligue nationale de football (Linafoot).

    En 2020, il est nommé meilleur arbitre de la LINAFOOT qui lui prévaut une place au niveau international, d’abord continental puis intercontinental. Il dirige plus de trente matchs au niveau international, passant par la coupe d’Afrique des nations de football, la ligue des champions de la CAF, la coupe de la confédération et les éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 [6].

    Il est, jusqu’aux années 2020, le seul arbitre congolais à atteindre ce niveau de compétition.

    En 2021, il effectue un stage de la FIFA aux Émirats arabes unis et le 22 décembre de la même année, il dirige la 30e finale de la Supercoupe de la CAF au stade Ahmad-bin-Ali de Doha au Qatar. Il est ainsi parmi les six arbitres africains présélectionnés pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.

    Verite Johnson

    Leave A Reply