Bunia: la Mairie de la ville décidée à assainir le marché central

Durant 7 jours de travail intense, Justin Dhembu, Maire adjointe de la ville de Bunia a réussi à dégager tous les Kiosques et boutiques construits anarchiquement le long du boulevard de libération, principale artère qui traverse le marché central de cette agglomération.

Jadis, parkings des taxi-motos, étalages à même le sol et autres constructions anarchiques rendaient la circulation difficile sur la chaussée, ce qui était à la base de plusieurs cas d’accidents.

« Nous sommes décidés à rétablir l’ordre dans ce marché et à le moderniser. Nous avons tout un plan de moderniser le marché central de Bunia et le gouverneur de province tient à nous appuyer pour y arriver » a expliqué la Maire adjointe, abordée par un reporter de buniaactualite.com

Depuis dimanche dernier, Madame Dhembu accompagnée de dizaines de policiers réquisitionnés pour la circonstance, a libéré la route du marché et poussé les conducteurs de motos à reculer leurs parkings là où les étalages de fortunes détruites étaient érigés.

Ce samedi 16 novembre 2019, l’autorité urbaine, qui s’est fait entourer des responsables du marché central, a supervisé personnellement le déroulement d’un travail collectif dénommé « salongo » pendant lequel des tas d’immondices ont été évacués avec des camions apprêtés à cet effet.

Cette activité n’est pas cependant saluée par tout le monde. Les propriétaires des étalages détruits se plaignent de la brutalité policière ayant entouré l’opération.

« Nous n’avons pas été avertis, les policiers se sont fait accompagner des badauds pour détruire nos boutiques et plusieurs marchandises ont été emportées. Nous ne savons pas où aller » a confié l’un d’entre eux.

Parmi les autres défis à relever dans ce marché, le manque de parkings pour les gros camions qui viennent charger des marchandises et qui stationnent souvent le long de la route, rendant la circulation difficile.

« Nous allons échanger avec les propriétaires des magasins pour régler cette situation. Il y a aussi un parking public appartenant à un particulier qu’ils doivent utiliser en vue de laisser le passage libre » conclu la Maire adjointe.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!