Archives

    Image d’illustration
    Des présumés miliciens de la FRPI ont attaqué lundi à 20h locales la localité de Gethy Etat dans le sud du territoire d’Irumu, emportant deux personnes et plusieurs biens de la population locale. Gethy est situé à 75km au sud de Bunia en chefferie des Walendu Bindi.

    « Les miliciens ont emporté une femme et son bébé, mais l’armée les a poursuivi. Devant notre riposte foudroyante, ils ont abandonné les otages et nous les avons ramené dans leur village » indique le Capitaine Carlos Kalombo, porte-parole militaire de la 32e région militaire basée en Ituri, qui accuse la population locale d’être en connivence avec les miliciens :
    « C’est une guérilla qui se vit dans cette contrée. Les miliciens sont logés dans les villages par les habitants, ils leur donnent la position de l’armée loyaliste et leur facilite l’approvisionnement en armes et munitions » ajoute-t-il

    De son coté, Jérôme Maguru, chef ad intérim de la chefferie Walendu Bindi qui confirme la nouvelle, appelle plutôt l’armée à faire la part des choses:
    ” Nous avons été surpris par des tirs. Ils ont attaqué le village de
    Mulangi, emportant des bêtes de la population, des vivres, non
    vivres et de l’argent. Nous appelons cependant l’armée à faire la part des choses, car ce n’est pas toute la population qui collabore avec l’ennemi. Une chose est sure, les miliciens sont originaires d’ici, ils ont de la famille ici, c’est normal qu’il y ait contact » affirme-t-il, joint par la radio onusienne.

    Actifs dans cette partie de l’Ituri depuis plus de15 ans, les miliciens de la FRPI ont déjà effectué plus de 70 incursions selon les chiffres livrés par les autorités locales, et ont causé la mort de plus de 10 militaires loyalistes depuis le début de cette année.

    La Rédaction

    Leave A Reply