Archives

     

    [Nous sommes prêts à nous battre si nécessaire avec la RDC], ces propos de Paul Kagame, président Rwandais le 20 juin sur les antennes de France 24, n’intimide pas Judith Tuluka Suminwa, première ministre en RDC, bien au contraire !

    « J’ai réservé ma première mission à mes compatriotes de l’Est du pays», après l’étape de Bukavu au Sud-Kivu le 25 juin, la cheffe du gouvernement congolais est à Goma depuis le mercredi 26 juin 2024.

    Au chef-lieu de la province du Nord-Kivu, elle a réaffirmé la détermination de la RDC à mettre fin à l’agression de son pays par l’armée rwandaise sous couvert du M23. Et pour cela, « il vont le ressentir», d’un pays « qui ne va rien lâcher ».

    Quand je vois juste aujourd’hui comment ceux qui nous agressent réagissent en commençant à parler à tort et à travers, parce que c’est étonnant pour des gens qui ne parlaient pas qui se mettent à parler aujourd’hui. Ce que chez eux aussi maintenant il y a un problème et ça on ne va pas lâcher, on ne va pas les lâcher, le problème, on va continuer, ils vont le ressentir…. et on ne les lâchera pas ”, a dit d’un ton ferme Suminwa, applaudie par certaines couches devant lesquelles, elle s’exprimait.

    À ce moment-là, Judith Tuluka Suminwa est entourée du ministre Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement congolais, Samy Adubango, vice-ministre de la défense… …ou encore du général major Peter Nkuba Cirimwami, gouverneur militaire du Nord-Kivu.

    En Ituri, nombreux s’impatientent de voir la cheffe du gouvernement et sa délégation venir parler du doigt, notamment la situation sécuritaire qui y prévaut. La prochaine destination de Suminwa, n’est pas connue, en tout cas pas par la rédaction de buniaactulite.cd.

    Verite Johnson

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!