Archives

    Le General Didier Etumba, Chef d’etat-major général de l’armée
    Photo d’archive
    Une forte délégation de l’état-major général des forces armées congolaises séjourne en Ituri depuis le week-end, conduite par le chef des armées congolaises, le General Didier Etumba.

    Contrairement à ce que nous avons publié dans notre dernier article, Matthieu Ngudjolo et Peter Karim, deux officiers originaires de l’Ituri ne font pas partie de la délégation selon l’armée qui a contacté buniaactualite.com pour démentir.

    Selon le General Léon Richard Kasonga, porte-parole de l’armée congolaise, dans cette délégation, on retrouve :
    – Le General Major Prosper Nabiola, chef d’état-major general adjoint en charge des operations
    – Le General Bindu Etienne, commandant adjoint du service de l’éducation civique et patriotique des FARDC
    – Le General Diasuka Maurice, commandant 3e zone de défense basée à Kisangani
    – Le General Dzaringa Robert, chef d’état-major de la 1ere zone de défense basée à Kinshasa
    – Le General Baloko Guillaume, commandant adjoint 1ere zone de défense en charge de la logistique
    – Le General Aguru Mamba, commandant des écoles militaires des FARDC
    – Le General Kasonga Léon Richard, commandant du service de communication et information et porte-parole de l’armée
    – Le General Chaligonza Jean, commandant adjoint 3e zone de défense en charge des opérations
    – Le General Smith Gihanga, chef d’état-major 3e zone de défense
    – Le General Godas, conseiller à la réforme de l’armée
    – Le Colonel Birori Benjamin, directeur de cabinet du chef d’état-major général Didier Etumba
    – Le Colonel Mpozo, chef de département des opérations à l’état-major général
    – Le Colonel Mulu, aide du camp à l’-état-major général
    – Le lieutenant-colonel Mulumba, chef adjoint au département des opérations de l’état-major général FARDC.

    Cette délégation qui pourrait se rendre en territoire de Djugu incessamment, dit être venu évaluer la situation sécuritaire en Ituri, particulièrement en territoire de Djugu ou l’armée venait de mener une opération visant à rétablir la paix après des attaques meurtrières ayant survenu dans cette contrée depuis décembre dernier, faisant plus d’une centaine de morts et 300.000 déplacés internes.

    La Rédaction

    Leave A Reply