Archives

     

    L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) de défense et de promotion de la liberté de presse, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), est préoccupé par la sécurité de Kudra, journaliste œuvrant à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

    Rachid Kudra, travaille à la radio-école de l’université de Bunia (Unibu). Le 24 juin 2024, ce chevalier de plume a reçu un message téléphonique provenant du nommé Benjamin Maki, colonel autoproclamé et un des responsables de la milice Zaïre, lui proférant des menaces de mort et affirme  avoir instruit ses lieutenants à lui ramener la tête de Rachidi Kudra.

    Sur ituri.cd, le média en ligne pour lequel, il travaille, le journaliste a relayé, le 23 juin 2024, une enquête judiciaire ouverte contre des officiers vendant des tenues militaires aux groupes armés Zaïre. Dans cet article, le média fait état de l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement et vente des tenues militaires aux combattants  Zaïre. Neuf officiers supérieurs de l’armée ont été interpellés par l’auditorat militaire supérieur de l’Ituri. Craignant pour sa sécurité, le journaliste est entré en clandestinité.

    De ce qui précède, OLPA se déclare préoccupé par ces menaces à prendre au sérieux et qu’il condamne par ailleurs. Ces actes portent atteinte au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme”, écrit OLPA qui appelle les autorités militaires de l’Ituri à prendre des mesures urgentes pour garantir la sécurité du journaliste menacé.

     

    Verite Johnson

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!