Archives

    Nord-Kivu : nouveaux dégâts d’une bombe du M23 sur Saké

    Une nouvelle bombe des rebelles M23 a causé des dégâts à Sake dans le territoire de Masisi dans la soirée du dimanche 25 février 2024, vers 21h, heure locale. C’est dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

    Cet engin explosif largué par ce mouvement terroriste a tué une femme au Quartier Mahyutsa vers Institut Mululu, blessant grièvement une autre personne qui est son enfant, rapportent des sources locales dans la région.

    Ces derniers temps, de violents combats entre des éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sous l’appui des Wazalendo et les rebelles M23 sont signalés dans la région. Depuis dimanche, c’est aux alentours de Sake vers Lutobogo que ces affrontements s’enregistrent.

    Kinshasa continue à accuser Kigali de soutenir cette rébellion du M23. Plusieurs rapports crédibles, dont ceux des Nations Unies sont même venus confirmer cette accusation.

    Depuis un temps, le gouvernement congolais essaie d’obtenir des sanctions de la communauté internationale contre le Rwanda suite à son soutien à une rébellion.

    Bienvenu Kasima

    Leave A Reply