Archives

    La situation sécuritaire actuelle à l’ouest de la commune rurale d’Oïcha chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu nécessite une surveillance. C’est ce que pense le bourgmestre de cette municipalité. Il s’est exprimé lundi 4 décembre 2023, à l’issue de la parade hebdomadaire qu’il a animé à son office de travail.

    Monsieur Kikuku Nicolas cite Pamoli, Pwenti, Konge et environs, des milieux champêtres où les bruits de bottes se font entendre depuis un temps. Il invite ainsi la population, surtout cultivatrice dans la zone, à plus de vigilance car l’ennemi de la paix sillonnent dans ces contrées. L’autorité communale rassure, en outre, que les services de sécurité sont en pied d’œuvre pour assurer la sécurité de la population dans ce coin de la commune et du secteur de Beni-Mbau. Et tous les cultivateurs devraient chercher à avoir les consignes sécuritaires avant de se rendre dans leurs champs, recommande Kikuku Nicolas.

    Au cours de la même parade, plusieurs cas de vols ont été déplorés par certains chefs de base. C’est plus aux quartiers Pakanza, Bakaiku et Mabaseke que les animaux de la basse cours, les appareils électroménagers et moto ont été emportés par des inconnus, certains munis d’armes blanches.

    A cet effet, le bourgmestre d’Oicha a appelé à la conjugaison d’efforts par les habitants, chefs de base et la police pour réduire ces cas. C’était en promettant d’y travailler dans la prochaine réunion de sécurité.

    Victor Paluku

    Leave A Reply