Archives

    Pancarte à l’entrée de la compagnie Mungbwalu gold mines.
    Photo ©Christian Shauri
    Les orpailleurs de Mungwalu, cité minière située à plus de 75km au nord-ouest de Bunia en territoire de Djugu, fustigent le contrat que certaines de leurs coopératives avaient signé avec la compagnie minière Mungwalu gold mining, en sigle MGM, qui selon eux n’est pas à l’avantage de la population locale.
    « A Mungwalu on a une vingtaine de coopératives mais seulement 4 d’entre elles avaient signé le contrat avec MGM et ce contrat-là n’est pas bénéfique pour la population. C’est un contrat qui protège les intérêts des individus qui l’ont signé. MGM n’a pas investi, n’a créé aucun emploi, il n’a pas respecté le cahier des charges, même l’etat de la route est calamiteux, sans parler de tous les problèmes de santé ici » a déclaré Fabrice Badenonga, leur porte-parole, au micro de notre correspondant dans la région, Gloire Mumbesa.
    Selon M. Fabrice, il est temps que la population locale jouisse de sa richesse
    « Nous ne sommes pas contre la société MGM mais nous voulons qu’elle sache que maintenant la population a besoin de l’investissement pour un développement de la contrée. Que des emplois soient créés et que l’or que Dieu a mis dans le sol de Mungwalu puisse profiter à ses habitants. Que le contrat qu’elle va signer avec les coopératives soient réellement bénéfiques et que les clauses puissent être rediscutées »
    Cette position est soutenue par la société civile locale
    « Nous demandons que le contrat qui avait été signé entre MGM et les coopératives soit lu publiquement devant la population. Que ce soit Kimin, que ce soit AGK ou MGM aujourd’hui, tous ont trouvé la population ici et ils doivent collaborer » soutient Denis Masiku son coordonnateur.
    En réaction, Esperance Mamba, chargée du développement au sein de MGM invite la communauté locale à la collaboration
    « Je vais appeler tout le monde, pas seulement les coopératives mais aussi toute la population de Mungwalu de marcher avec l’entreprise MGM pour le développement au lieu de créer des polémiques autour de rien » indique-t-elle.
    Filiale de la canadienne Rund gold, la compagnie MGM, qui avait succédé à Ashanti Gold Kilo, AGK en sigle, s’est installée dans les concessions de la Société Kilo Moto appartenant à l’Etat, en début 2014.

    La Rédaction

    Aucun commentaire

    Leave A Reply