Archives

    Deux personnes prises en otage, trois machines tronçonneuses emportées ainsi qu’une importante quantité de l’or et de l’argent pillés, bilan des attaques armées ayant ciblé quatre sites miniers à l’Est de Bafwabango, situé à plus de 40 km de Niania sur la RN25, en territoire de Mambasa (Ituri).

    A en croire Debouguy Alimasi Tambanakumange, chef de la chefferie de Bandaka, les assauts des bandits armés ont eu lieu la nuit du jeudi au vendredi 24 novembre 2023. Les auteurs appartiendraient au même groupe ayant récemment pillé deux stations-service et quelques boutiques à Niania.

    Les foyers miniers ayant été la cible des hors-la-loi sont Lassa où les assaillants se sont heurtés à une résistance des éléments de la police, avant que ces derniers puissent prendre la direction des sites miniers Mopa et Paradizo où des scènes de pillage ont été déplorées.

    L’autorité coutumière ajoute que ces détenteurs illégaux d’armes de guerre ont aussi fait un assaut dans la carrière Yesu Aza bien. Sur place, les malfrats se sont mis à piller trois machines tronçonneuses et prendre en otage deux machinistes.

    Les assaillants ont attaqué quatre carrières minières en tirant des coups de balles, ils ont emporté mes trois machines tronçonneuses, et pris en otage mes deux machinistes ”, a indiqué à buniaactualite.cd, Debouguy Alimasi Tambanakumange.

    Tout en condamnant la résurgence de l’insécurité dans cette partie du territoire de Mambasa, l’autorité coutumière appelle les jeunes gens à se désolidariser des bandits armés et invite l’armée à restaurer la sécurité dans la région.

    Notons que les agglomérations de Niania, Bafwanekengele, Bafwambaya, Bafwabango et plusieurs sites miniers des chefferies des Bandaka et Bombo connaissaient une accalmie depuis avril dernier après le démantèlement du groupe armé Maï-Maï d’un certain Indocide mais actuellement on assiste à la reprise des cas de banditismes armés.

    Esdras Kaghoma depuis Niania

    Leave A Reply