Archives

    L’administrateur policier du territoire de Mambasa poursuit sa mission d’itinérance dans la partie ouest de son entité, notamment dans les chefferies des Bombo et Bandaka situées à plus de 190 km de Mambasa centre sur la RN4.

    Arrivé en début de semaine, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean Baptiste et sa délégation se sont rendu ce vendredi 25 février 2022 sur l’axe Niania-Isiro, précisément au village Bafwabango au PK51 pour s’imprégner du vieux conflit de limite avec la province sœur du Haut-Uélé du côté su territoire de Wamba.

    En effet un différend latent existe entre la chefferie des Bandaka en territoire de Mambasa en Ituri et le secteur MMB du territoire de Wamba dans le Haut-Uélé.

    Sur place l’autorité territoriale a constaté et encouragé le fait que la population de Bandaka est restée pacifique malgré l’opacité entretenue par les voisins sur la vraie limite qui sépare ces deux entités coutumières.

    « Naturellement les limites sont souvent représentées par la rivière ou montagne, mais les amis de Wamba dans le Haut-Uélé, surtout en secteur MMB, ne respectent pas cette limite naturelle et font l’abus de pouvoir en violant les vraies limites avec la chefferie des Bandaka en territoire de Mambasa. J’encourage la population des Bandaka à demeurer pacifique comme toujours et laisser les autorités s’occuper de ce conflit foncier latent » a-t-il dit dans des propos recueillis par buniaactualite.com

    Le patron de l’état de siège dans cette partie du pays préconise une rencontre avec son collègue du territoire de Wamba pour prévenir une violence physique entre les communautés de ces deux entités en conflit.

    Lire aussi : Mambasa: l’administrateur policier annonce une série de projets à financer par l’Etat en chefferie Bandaka

    Esdras Kaghoma depuis Niania

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!