Archives

    Des hommes armés non autrement identifiés circulent librement dans le fin fond de la chefferie de Walese Karo depuis environ trois jours, dans le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

    Une alerte lancée par le député national élu du territoire de Mambasa, ayant également qualité du chef de la chefferie des Walese Karo, monsieur Emmanuel Leku Apuobo.

    Dans une interview exclusive accordée ce jeudi 24 novembre 2022 à buniaactualite.cd, cet élu de l’Ituri rapporte que ces hors-la-loi étaient porteurs de 27 armes de types Ak-47 et de plus au moins 40 calibres douzes.

    Selon lui, les pygmées qui les ont appréhendé dans la forêt après interrogatoire, ces hommes armés les ont ramené auprès des rebelles ADF pour trouver réponses à leurs préoccupations.

    M. Apuobo qui craint les scénarios vécus ces derniers temps dans la chefferie de Babila-Bakwanza se transférés dans sa chefferie, invite les autorités ayant la sécurité dans leurs charges de prendre les dispositions nécessaires pour étouffer toute tentative de déstabilisation.

    “ Ces jeunes gens difficile à identifier, tous ont de gris gris sur leurs corps. Moi je crains que ces derniers puissent aller faire jonction avec les sud soudanais pour venir déstabilisés ma chefferie et une partie du territoire de Watsa ”, a-t-il indiqué.

    Des informations non encore confirmées par des sources sécuritaires dans la région.

    Le territoire de Mambasa est déstabilisé par des rebelles ADF, semant terreur et désolation dans cette partie de l’Ituri, en dépit de l’Etat de siège en vigueur. Outre cette présume d’un groupe armé étranger, des miliciens Maï-Maï sont aussi à la base de l’insécurité.

    Depuis MAMBASA Jules César katsipa

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!