Archives

    Une personne « pygmée de son état » a été tuée dans la nuit du dimanche à ce lundi 04 décembre 2023 vers Mayuano, une bourgade située à 35 km de Mambasa centre sur l’axe Biakato, dans la chefferie de Babila Bakwanza, territoire de Mambasa en Ituri.

    Mr Akpika, comme c’est de lui qu’il s’agit, a été tué par de présumés rebelles ougandais de l’ADF pendant qu’il rentrait de son champ, indiquent des sources concordantes à buniaactualite.cd ce mardi 05 décembre 2023. Le corps sans souffle de vie de la deuxième victime à été découvert ce mardi.

    En citant comme témoin l’un des rescapés, des sources dans la zone renseignent qu’il y aurait également de personnes prises en otage et dont le nombre n’est pas connu pour l’instant.

    Le conseil local de la jeunesse de Babila Bakwanza à travers son président, condamne fermement cet acte tout en demandant l’implication des forces de l’ordre.

    Nous condamnons cet acte criminel envers notre frère pygmée, père de famille qui a été décapité. Nous exhortons les forces de l’ordre d’intensifier les patrouilles dans la profondeur afin de sécuriser les populations de Mayuano et Some, surtout pendant cette période des élections ”, a plaidé Vincent Telamboli Alomba.

    De son côté, un acteur socio-politique craint la perturbation de la campagne électorale.

    On vient encore de découvrir le deuxième corps dans la brousse se trouvant près de l’ep Mayuano à Mayuano. Cette situation sent les germes de perturber non seulement la campagne électorale mais aussi le vote dans cette partie de la chefferie de Babila Bakwanza en territoire de Mambasa”, écrit John Vuleveryo.

    Signalons que le déplacement massif de la population s’est observé vers des zones jugées calmes craignant les éventuelles attaques. Pour les sources sécuritaires, aucune confirmation jusqu’à l’heure ne se fait entendre.

    Ismaël Masiya Akilimali

    Leave A Reply