Archives

    Les activités ont tourné au ralenti ce lundi 03 juin dans plusieurs cités du territoire de Mahagi situé à plus de 180 km au nord de Bunia, la population de cette partie du pays a protesté contre les incursions répétées des assaillants de Djugu voisin dans la région de Mukambo qui ont causé plusieurs victimes parmi les civils.

    La société civile locale, qui a lancé ce mot d’ordre largement suivi par la majorité de la population, s’en félicite.

    L’on pouvait remarquer tôt le matin un calme général, boutiques et magasins n’ont pas ouvert leurs portes, les marchés et les taxi-motos, principaux moyens de transport dans cette région, n’ont pas été visibles.

    « Nous observons cette journée ville morte pour demander une solution urgente à la situation de Mukambo» a dit Hilaire Ukelo, coordonnateur local des forces vives, joint par buniaactualite.com

    La région de Mukambo dans le territoire de Mahagi a été victime de deux attaques des hommes armés la semaine dernière, causant une dizaine de morts et plus de 7000 déplacés internes.

    La Rédaction

    Leave A Reply