Archives

     

    Des conseillers municipaux élus de la commune de Mbunya ont été visibles ce samedi 29 juin à Bunia, aux côtés des jeunes du quartier Lumumba à l’activité communément appelée « Salongo ». L’objectif est de rendre l’environnement accessible à tous afin de dégager certaines artères obstruées par l’insalubrité.

    Il est 7 h 20, heure locale, nous sommes ici à l’avenue Balagizi, traversant le pont Bassin, des conseillers municipaux aux côtés des jeunes, chacun muni d’une bêche, d’une houe et d’un râteau, en train de dégager les ordures et de boucher les nids-de-poule visibles dans cette avenue.

    Deborah, la seule fille parmi une vingtaine d’hommes tenant une bêche à la main, explique sa motivation à participer aux travaux communément appelés Salongo.

    « Je suis une femme, ce qui m’a motivée, c’est que ces travaux peuvent être réalisés par tout le monde. Il y a une égalité dans ce que les hommes peuvent faire, nous les femmes sommes également capables de le faire », a-t-elle précisé à buniaactualite.cd.

    Appel à l’aide

    Par ailleurs, Jérémie Bahati appelle le maire de la ville de Bunia à fournir à la jeunesse des outils pour leur permettre d’assainir les avenues.

    « Nous avons des difficultés liées aux outils de travail, nous manquons de bêches, de houes en général, entre autres. Donc, si le maire de la ville pouvait nous aider avec ces équipements pour nous permettre de travailler efficacement localement », a plaidé Jérémie, conseiller municipal élu de la commune de Mbunya.

    Robert Sugabo Lebisabo, chef du quartier Lumumba, encourage d’autres jeunes à suivre cet exemple pour contribuer au développement de la ville. « Que les jeunes continuent dans cet élan ». C’est pour l’intérêt et le développement de notre communauté, a-t-il ajouté.

    L’activité « Salongo », impliquant des habitants, vise à rendre l’environnement accessible à tous en dégageant les artères obstruées par l’insalubrité. Elle met en lumière l’importance de la participation communautaire pour améliorer la proprété de la région, en intégrant la gestion des déchets.

    Jonathan Bavonga

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!