Archives

    Le président du parti politique Union des Patriotes Congolais (UPC) estime qu’il est indispensable que des ituriens se mettent ensemble, en unissant leurs forces et en portant plus haut leurs voix, pour vaincre l’insécurité qui prévaut dans cette province de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) ces dernières années.

    Déplorant la non prise en compte, à sa juste valeur, de la précarité de la situation sécuritaire en Ituri, il interpelle les habitants de cette province à devenir des principaux acteurs du retour de cette paix, tant recherchée.

    La paix pour l’Ituri viendra de l’Ituri même ”, a-t-il indiqué, jeudi 23 mars 2023, lors d’un point de presse qu’il a animé à Bunia, chef-lieu de la province.

    Tous les jours, on compte des morts ici. Et ces morts, on les compte depuis près de 7 ans. On a tendance à s’y habituer, même à exalter des rébellions qui, c’est vrai, nous indisposent comme le M23 ”, a rappelé ce leader d’opinion avant de plaider pour que les problèmes de l’Ituri soient traités, avec la même densité, que ceux du Nord-Kivu.

    Pour lui, “ la situation de l’Ituri devrait retenir l’attention des gens ”. Sans pourtant s’attaquer à la liberté d’expression de chaque citoyen, il déploré cependant, le fait que des hommes politiques ne parlent que de la situation du M23 oubliant les atrocités de l’Ituri, devenues trop violentes que mêmes celles du Nord-Kivu.

    Depuis fin 2017, la province de l’Ituri est plongée dans un nouveau cycle de l’insécurité. Des groupes armés, contrôlant plusieurs villages et zones minières, mènent des attaques parfois ciblées contre des populations civiles. Une situation qui engendre davantage le déplacement massif des habitants qui, général, sont dépourvus de toute assistance humanitaire.

    David Ramazani

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!