Archives

    Durant 48 heures, soit du 23 au 24 novembre 2023, il s’est tenue une réunion mixte de sécurité entre les comités de sécurité du territoire de Mambasa et celui d’Irumu conformément à l’article 28 alinéa 7 du décret n°22/44 du 06 décembre 2022 portant création, organisation et fonctionnement des comités provinciaux et locaux de sécurité.

    Les deux entités ont passé en revue la situation sécuritaire de leurs milieux et ont traité des problèmes communs et transversaux en vue de mieux sécuriser leurs populations respectives.

    Les deux comités vont continuer à partager les informations et initier des rencontres impliquant plusieurs acteurs pour résoudre efficacement et durablement les problèmes communs traités ”, indique à buniaactualite.cd l’administrateur policier du territoire de Mambasa.

    Son homologue du territoire d’Irumu le colonel Siro Simba Bunga Jean, a quant à lui appelé la population à collaborer avec les autorités tant civiles que militaires dans la recherche de la paix. Cet officier supérieur de l’armée a également remercié le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny pour cette initiative.

    L’apport de la population, c’est collaborer avec les autorités tant civiles que militaires dans la recherche de la paix car la paix est l’affaire de tout le monde ”, a-t-il fait savoir.

    Il sied de signaler que plusieurs délégations ont rehaussé de leur présence à cette réunion mixte de sécurité notamment l’inspection générale de la territoriale à la vice-primature de l’intérieur, la délégation venue de Bunia et celle d’Irumu constituée des membres du comité local de sécurité. Et la tenue de cette réunion mixte de sécurité a été rendue possible grâce à l’appui financier de l’ONG internationale VNG.

    Il faut signaler que les territoires de Mambasa et Irumu font face à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers, perturbant la quiétude de la population.

    Rahim Jules César

    Leave A Reply