Archives

    La situation humanitaire de la province de l’Ituri se dégrade de plus en plus suite aux violences de différents groupes armés qui persistent ces dernières années, malgré les efforts fournis par l’état de siège.

    Depuis le mois d’octobre en 2021, plusieurs attaques de grande ampleur contre les populations civiles y compris sur les sites de personnes déplacées, ont entraîné des mouvements de population dans plusieurs territoires.

    D’après un aperçu de la situation humanitaire du bureau de la coordination des affaires humanitations des Nations-Unies (OCHA) de janvier à décembre 2021, la province de l’Ituri compte au moins 2,8 millions de personnes dans le besoin et plus de 1,9 millions de personnes déplacées internes.

    D’autres indicateurs sont aussi tout aussi alarmants, selon le même rapport, l’insécurité alimentaire affecte près de 3 millions de personnes, notamment dans le territoire de Djugu dont 20% de la population se trouve en phase d’urgence.

    Il poursuit que la malnutrition aiguë sévère affecte près de 5 000 enfants de moins de 5 ans.

    Près de 48 000 femmes enceintes risquent d’accoucher en situation de déplacement, s’exposant aux complications qui aggraveraient la morbidité et mortalité maternelles et néonatales, déjà très élevées dans cette province ”, peut-on aussi lire dans ce rapport parvenu à la rédaction de buniaactualite.com ce mercredi 23 février.

    Par ailleurs, les infrastructures scolaires ont été gravement aussi touchées.

    290 écoles ont été détruites ou endommagées en Ituri depuis le début de la crise ”, conclu le même document.

    Verite Johnson

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!