Ituri: plus de 4.800 incidents de violation enregistrés pour le seul mois de novembre 2021 (OCHA)

Sécurité

La province de l’Ituri est sous menace des groupes armés majoritairement locaux depuis 2017, qui sont à la base de plusieurs exactions contre les populations civiles notamment dans les territoires d’Irumu, Djugu, Mahagi et Mambasa.

Dans son rapport chronologique des faits majeurs avec impact humanitaire en 2021 auquel buniactualite.com a accédé, le Bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires OCHA à répertorié au total 4.886 incidents de protection en Ituri pour le seul mois de novembre de l’année dernière.

Selon ce monitoring de pprotection, un tel nombre de violations n’a jamais été atteint sur une période d’un mois depuis 2019.

Le même mois de novembre par exemple, au mois 58 civils ont été tués dans quatre sites de déplacés en territoire de Djugu, à savoir Tche, Drodro, Duka et Hivo aux côtés d’une dizaine d’autres enlevés.

A Irumu pendant ce temps, une vingtaine d’autres civils ont été enlevés dans la zone de santé de Boga.

Les cas d’incendies des maisons ont été aussi enregistrés dans tel ou tel autre territoire à travers la province de l’Ituri.

Verite Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!