Archives

    Image d’archives
    Des échantillons prélevés sur une femme morte le week-end dernier à Mukambo en territoire de Mahagi et sur un cas suspect à Geti en territoire d’Irumu et envoyés au laboratoire mobile situé à Beni au nord kivu pour analyse se sont révélés négatifs.
    Le vice gouverneur de province de l’Ituri qui livre la nouvelle à buniaactualite.com invite cependant la population à ne pas baisser les bras et à continuer à observer les mesures d’hygiène.

    « Tous les deux cas suspectés se sont avérés négatifs après analyse au laboratoire de l’Institut national de recherches biologiques, INRB. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut croiser les bras, nous demandons à la population de garder les règles d’hygiène et dès qu’il y a un cas suspect, de saisir les structures médicales les plus proches » a dit Pacifique Keta Upar.

    La province de l’Ituri au Nord-Est de la RDC est sous la menace de ce virus mortel et une partie de son territoire, Mambasa, voisine de Beni au Nord kivu, epicentre de la maladie, en est déjà affectée.

    Le mouvement de la population entre les deux provinces voisines est importante et le risque de contagion demeure important malgré quelques mesures de prévention prises par les autorités, notamment le lavage de mains aux différents points d’entrée.

    La Rédaction

    Leave A Reply