Archives

    Au lendemain des tueries de plus de 50 civils la nuit de dimanche à ce lundi 31 mai 2021, lors de deux attaques attribuées aux rebelles ougandais de l’ADF dans les camps des déplacés de Boga et Tchabi au sud du territoire d’Irumu, l’émotion est à son comble en Ituri et partout sur l’ensemble du territoire national.

    Selon Jean Bamanisa Saidi, gouverneur déchu de cette province, parmi les victimes on compte plusieurs civils, parmi lesquels le président des jeunes de Boga dont les membres de famille ont été pris en otage, ainsi que des éléments FARDC, des blessés, une dizaine de personnes enlevées et un important mouvement de la population.

    A cela s’ajoute de nombreux dégâts matériels dont l’incendie de plusieurs véhicules et maisons.

    “ Ces faits peignent une vraie tragédie en cette dernière nuit du mois de mai et sont inacceptables […] en ce moment où notre Province connait cet état de siège” a-t-il écrit dans un communiqué parvenu à buniaactualite.com

    Il a encouragé le gouverneur militaire et le Vice-gouverneur policier à la protection efficace des
    populations civiles, émettant le vœu de voir ces crimes ne pas “ demeurer impunis ”.

    “ Aux populations de l’Ituri, plusieurs fois meurtries à cause des attaques récurrentes des
    diverses forces négatives pourtant bien identifiées, j’exprime toute ma compassion et
    adresse mes condoléances les plus attristées ” a conclu M. Bamanisa.

    La Rédaction

    Leave A Reply