Archives

     

    Le ministre provincial en charge des mines en Ituri a, au cour d’un échange avec la presse le mardi 09 juin 2020, annoncé l’instauration d’un mécanisme de surveillance et d’alerte pour dénoncer « des abus dans le secteur minier ».

    « Nous voulons travailler en toute transparence. Très souvent sur terrain, il y a des gens qui ne sont pas contents de certaines pratiques » a indiqué le ministre Emmanuel Bahati Kukwabo.

    Pour y parvenir, deux numéros de téléphone par lesquels les acteurs du secteur minier peuvent « dénoncer des abus » et communiquer directement avec le ministère, ont été disponibilisés.

    Il s’agit des numéros : «
    +243820942228 et +243999882263 ». Ce deux numéros configurés aussi sur WhatsApp, précise le ministre, « vont nous aider pour transférer des données, des images, bref tout ce qui se passe sur terrain. Les gens peuvent communiquer directement avec le ministère. Ça c’est pour besoin de transparence » souligne-t-il.

    Pour le traitement des différentes alertes, le ministre Kukwabo ajoute qu’une équipe va les analyser avant de prendre des décisions qu’il faudra.

    A l’issu d’un remaniement du gouvernement provincial par le gouverneur Bamanisa, Emmanuel Bahati Kukwabo a remplacé Pierre-Claver Bedidjo aux Mines, Pétrole, Industrie, Énergie et Eaux, dans un arrêté signé le 18 mai 2020 dernier.

    David Ramazani

    Aucun commentaire

    Leave A Reply