Archives

    Réagissant aux révélations faites la veille par le député national honoraire Adirodu Mawazo sur les objectifs cachés des groupes armés CODECO, FPIC et autres actifs en Ituri, l’acteur politique Mugisa Tibasima estime que l’objectif de ces groupes de milices n’est pas de combattre la balkanisation.

    Il accuse Adirodu Mawazo de « jouer au malin » en attribuant aux « communautés victimes » l’entretien d’une milice dénommée Zaïre, ce qui d’après lui, révèle une « mauvaise intention » de sa part.

    « Adirodu joue au malin » écrit-il dans une tribune envoyée à buniaactualite.com, avant de nier l’existence de cette milice dite Zaïre.

    « Rappelons à Monsieur Adirodu Mawazo que CODECO et FPIC sont officiellement connues pour leurs actes constitutifs et déclaration d’existence, contrairement à Zaïre qui n’a jamais été ni conçue ni existé » affirme cet acteur politique membre du parti Envol.

    Dans ses révélations, le Docteur Adirodu a affirmé que la milice Zaïre est d’une existence voulue « cachée » et opérerait de manière « masquée » et ses crimes sont mis sur le dos des milices CODECO et FPIC qu’il a qualifié de « couverture » et de « façade ».

    A ce sujet Mugisa Tibasima dément, estimant que la communauté Hema à laquelle il appartient, ainsi que d’autres frappées depuis décembre 2017 par les attaques de CODECO, ne sont pas dupes.

    « Adirodu doit savoir que les communautés victimes ne sont pas dupes, ni dépourvues de moyens pour faire la guerre » écrit-il.

    Mugisa Tibasima note par ailleurs que si l’objectif principal des milices CODECO, FPIC était de combattre la balkanisation comme elles le prétendent, alors elles ont raté de cible en s’attaquant aux Hema et autres communautés « innocentes »

    « Par contre, c’est peut-être eux les meneurs de cette fameuse balkanisation » rétorque-t-il.

    Mugisa Tibasima a conclu en accusant l’honorable Mawazo de « provocation » et d’ « incitation à la violence », le prenant pour responsable au cas où il y aurait d’autres tueries dans les territoires de Djugu et Irumu.

    La Rédaction

    Leave A Reply