Ituri: les nations unies prêtes à soutenir un retour « volontaire » des déplacés de Djugu

Logo officiel de l'ONU

Une délégation des nations-unies conduite par son secrétaire général adjoint en charge de l’aide humanitaire a séjourné ce mercredi 20 mars à Bunia  pour palper du doigt la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut actuellement en Ituri.

Accompagné de Pacifique Keta, Gouverneur intérimaire de province, la délégation qui a visité le camp des déplacés de Djugu installé dans le site de l’ISP Bunia, a promu appuyer leur retour volontaire mais a exigé un minimum de sécurité dans leurs villages d’origine.

« Nous sommes ici pour exprimer notre solidarité envers routes ces personnes qui se sont déplacé et faire de notre mieux pour qu’eventuellement ces personnes puissent retourner chez elles à la maison. Tout retour est conditionné par un minimum de sécurité et il faudrait que leur retour soit volontaire » a dit le haut cadre onusien dans des propos recueillis par buniaactualite.com

Dans sa suite on a noté la présence de plusieurs autres grands responsables du monde humanitaire, notamment le directeur général de l’Unicef, le secrétaire général du CICR ainsi que les représentants de l’OMS et de OCHA en RDC.

Le ministre congolais de la santé, le Docteur Oly Ilunga était également de la partie pour s’enquérir de la poursuite de la riposte contre l’épidémie à virus ebola.

Arrivés en février 2018 à la suite des tentions communautaires survenues dans leur territoire de Djugu et accueillis dans deux sites aménagés à Bunia, ces déplacés ont plusieurs fois émis le voeu de regagner leurs domiciles, estimant que la situation sécuritaire s’est nettement amélioré avec les opérations militaires en cours contre les assaillants actifs dans la contrée.

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!