Archives

    Alors qu’une vague des détenus, tous des miliciens de CODECO, ont été il y a peu libérés de la prison centrale de Bunia par les autorités judiciaires en échange du relâchement des otages de la Task Force, la chambre du conseil Hema estime ces ex prisonniers doivent rentrer en purger leurs peines.

    Aucours d’une conférence de presse tenue ce samedi 16 avril 2022, cette structure regroupant des membres de l’ethnie Hema pense que ces derniers allaient plutôt bénéficier de la grâce présidentielle.

    « Les éléments de la milice présumés CODECO arrêtés puis libérés récemment, allaient bénéficier de la grâce présidentielle que d’être libérer sans purger leurs peines » a dit son vice-président dans de propos recueillis par buniaactualite.com

    Maître Mateso Savo, Jospin ajoute que le fait de libérer des criminels par la justice pousse à gonfler gratuitement le nombre de criminels.

    Rappelons que lors de cette mise en liberté, des images avaient circulé sur les réseaux sociaux, montrant un premier groupe de bénéficiaires, 29 au total, accueillis par les responsables de la communauté Lendu à laquelle appartient la majorité des miliciens de CODECO.

    Lire aussi : Ituri: prise en otage des membres de Task Force, 29 premiers miliciens de CODECO libérés en guise d’échange

    Constant Same Bagalwa

    Aucun commentaire

    Leave A Reply