Archives

    C’est une route d’intérêt national, la RN 27 qui ouvre l’Ituri à l’Ouganda via les territoires de Djugu et Mahagi.

    Après les opérations de nettoyage menées par ses troupes, le nouveau gouverneur militaire de l’Ituri le Lieutenant-Général Johnny Luboya N’kashama, accompagné de son adjoint le Commissaire Divisionnaire Alonga Boni Benjamin sont allés rassurer la population et constater la reprise effective du trafic sur cet axe routier, coupé autre fois et à plusieurs endroits par des miliciens de CODECO ayant semé la terreur dans plusieurs villages environnants.

    Sur ce tronçon qui sert de voie de ravitaillement en produits de première nécessité vers les centres de consommation, à été visité par le nouveau chef de l’exécutif provincial qui s’est arrêté au centre de négoce de Iga-Barrière en vue de prendre langue avec la population venue lui soumettre ses doléances.

    La multiplicité des taxes et les tracasseries étaient parmi les plus grandes préoccupations des habitants.

    « Il y a l’insécurité sur cette route, les FARDC et la police ont la mission de protéger les frontières. Notre doléance est d’éliminer la tracasserie sur ce tronçon. Nous sommes prêts à payer les taxes mais il y a plein de services légaux et illégaux qui perçoivent sur la route, nous sommes dans notre pays et nous devions vivre et circuler en paix » a dit Mukomba Meschack, représentant des transporteurs de Iga-Barrière dans des propos recueillis par buniaactualite.com

    Sur son chemin de retour sur Bunia, le cortège de l’autorité provinciale a été stoppé net par des riverains qui tenaient à communier avec les nouvelles autorités.

    Une joie doublée d’un vœu ardent du retour effectif de la paix et de la sécurité sur l’ensemble de la province, étaient perceptibles sur les visages des hôtes du Lieutenant-Général Johnny Luboya.

    Marcus Jean Loika

    Leave A Reply