Archives

    Ministre Emmanuel Ubukandi, ministre provincial des finaces
    Photo Luc Malembe
    « Nous ne sommes pas encore dans une situation de crise économique mais il faut un effort pour l’éviter » a dit Emmanuel Ubukandi, ministre provincial des finances, qui s’est entretenu avec buniaactualite.com.

    Selon lui, la situation sécuritaire précaire qui prévaut en territoire de Djugu où des violences communautaires ont éclaté depuis décembre dernier a un impact négatif sur la perception des recettes tant nationales que provinciales.
    « Djugu est un territoire agro-pastoral reconnu. C’est même le grenier de la province. La grande partie des produits vivriers consommés à Bunia proviennent de là alors que la plupart de ses habitants sont actuellement en déplacement. Dans cette condition, les impôts et taxes, principale source des revenues de la province, ne sont pas perçus » a-t-il indiqué, ajoutant qu’il y a réduction considérable des activités économiques sur place, ce qui cause une légère diminution des recettes provinciales.

    Il a également fait remarquer que Djugu est le point de passage des importateurs ituriens.
    « Beaucoup de biens manufacturés proviennent de l’Ouganda et la frontière se retrouve à Mahagi et Aru, plus au Nord de la province. Pour regagner Bunia, ils doivent passer par Djugu. Même ceux qui passent par le lac Albert sont affectés » a-t-il fait remarquer.

    Il a émis le vœu de voir cette situation s’arrêter pour ne pas connaitre une crise économique dont les conséquences seront difficiles à gérer
    « On parle d’une crise économique lorsqu’il y a rupture du circuit économique. Si l’insécurité perdure, Djugu ne sera plus en mesure de nourrir Bunia. Carrément on sera obligé de se tourner ailleurs » a conclu M. Ubukandi

    La Rédaction

    Leave A Reply